-20% sur toutes les œuvres dès 150€ d’achats avec le code LANCEMENT20

Elias Luter, Photographe urbain (États-Unis)

Elias Luter


Photographe de la ville de demain

1997
États-Unis
New York
  • Elias Luter, photographe américain né en 1997 à Tel Aviv, spécialisé dans les paysages urbains, puise son inspiration des mégalopoles mondiales tout en étant engagé dans la protection de l’environnement, apportant ainsi une dimension paradoxale à son œuvre.

Elias Luter, Photographe urbain (États-Unis)

Elias Luter, Photographe urbain (États-Unis) Elias Luter, Photographe urbain (États-Unis)


À propos de l’artiste

Technique:

Elias Luter est un photographe américain né en 1997 à Tel Aviv, d’un père israélien et d’une mère américaine. Passionné d’art dès son jeune âge, il a étudié la photographie à l’Université de Tel Aviv, où il a acquis les bases de son métier. Par la suite, il a poursuivi ses études à la prestigieuse School of Visual Arts de New York, où il a perfectionné ses compétences techniques et développé son style artistique unique.

En raison de la profession de son père, qui était diplomate, Elias Luter a eu la chance de vivre dans de nombreux pays, dont la Chine et la Malaisie. Ces expériences multiculturelles ont profondément influencé son travail en tant que photographe de paysages urbains. En particulier, les mégalopoles de Shanghai et Kuala Lumpur ont été des sources d’inspiration majeures pour ses compositions, lui permettant de capturer l’essence dynamique et cosmopolite de ces villes.

L’œuvre d’Elias Luter est imprégnée de l’esthétique des « urban photographers » de renom tels que Victor Enrich, Edward Burtynsky et Matthias Heiderich. Ses photographies se caractérisent par un mélange subtil de réalisme et d’abstraction, mettant en évidence les formes architecturales et les contrastes de formes ou de couleurs propres aux paysages urbains modernes.

Mon objectif est de saisir l’essence des villes modernes, de révéler leur âme cachée et de susciter une réflexion sur leur avenir.

Grâce à son approche novatrice de la photographie urbaine, Elias Luter s’est rapidement fait un nom dans le milieu artistique. Ses œuvres sont exposées dans des galeries d’art et des musées internationaux, et il continue de voyager à travers le monde pour capturer la beauté et la complexité des paysages urbains contemporains.

Dans sa vie privée, Elias Luter présente un côté paradoxal en étant un photographe spécialisé dans les paysages urbains tout en étant engagé dans la protection de l’environnement. Inspiré par l’écologie d’Edward Burtynsky, il soutient des associations environnementales et explore les paysages préservés près de la Mer Morte en Israël pour trouver l’inspiration. Cette connexion avec la nature se reflète dans ses photographies, ajoutant une dimension poétique et engagée à son travail sur l’urbanisation accélérée.


Œuvres de l’artiste

  • Skyline II

    Skyline II

    L’œuvre Skyline II de Elias Luter est une photographie d’art inspirée par Mikko Lagerstedt et Frieke Janssens. Elle met en scène la ligne d’horizon d’une ville moderne, avec une réflexion dans l’eau et des nuages nocturnes dramatiques. Le traitement monochromatique renforce l’impact visuel de l’œuvre.

  • Skyline I

    Skyline I

    « Skyline I » est une photographie d’art de Elias Luter, inspirée par Mikko Lagerstedt et Frieke Janssens. La ville est mise en valeur avec une réflexion dans l’eau et des nuages nocturnes, créant une atmosphère unique.

  • Cul-de-sac II

    Cul-de-sac II

    L’œuvre « Cul-de-sac II » de Elias Luter présente une photographie d’art représentant un entrelacement complexe de routes sans destination précise. Inspirée par Edward Burtynsky et Yann Arthus-Bertrand, elle souligne les conséquences néfastes du développement sur l’environnement.

  • Cul-de-sac III

    Cul-de-sac III

    « Cul-de-sac III » de Elias Luter est une photographie qui représente un entrelacement complexe de routes et d’autoroutes, symbolisant la direction incertaine du monde moderne. Inspirée par les travaux d’Edward Burtynsky et Yann Arthus-Bertrand, l’œuvre suscite une réflexion profonde sur notre relation avec l’environnement.

  • Cul-de-sac I

    Cul-de-sac I

    L’œuvre « Cul-de-sac I » de Elias Luter présente une photographie aérienne qui interroge notre relation avec l’environnement urbain. Inspirée par Edward Burtynsky et Yann Arthus-Bertrand, elle invite à réfléchir à l’impact de notre empreinte sur la nature et à trouver un équilibre entre développement et préservation.


Style de l’artiste

Photographe urbain

Elias Luter, photographe spécialisé dans les paysages urbains, développe un style graphique mettant en avant la symétrie, les angles et les jeux de lumières des villes modernes. Elias Luter s’inspire de maîtres de la photographie urbaine tels que Victor Enrich, Edward Burtynsky, Matthias Heiderich, Andreas Gursky, Michael Wolf ou encore le « maître » Saul Leiter (qui est d’ailleurs un anagramme parfait de son propre nom!). Il fusionne leurs influences pour créer un langage visuel unique et contemporain. Il utilise également la retouche en post-production pour renforcer les messages et décaler le regard, incitant ainsi à réfléchir à ce que pourrait être la ville du siècle prochain. Son talent artistique transcende les frontières géographiques, offrant une vision audacieuse des paysages urbains en constante évolution.